Concerts à l'Opéra Garnier

concert de musique de chambre à l'opéra garnier, Paris, 2024, concert
Opéra Palais Garnier

Spectacle terminé

Sans dialogue

Lieu

Opéra Palais Garnier
Place de l’Opéra 75009 Paris
Capacité 1900 sièges

Durée

1 h 30

Avec entracte


Détails

Concert

Pour tout public

Sans dialogue


VOUS ALLEZ ADORER LES CONCERTS À L’OPÉRA GARNIER

Les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra national de Paris vous invitent à retrouver les musiques d’Igor Stravinski, Sergueï Prokofiev, Georg Philip Telemann, Georg Friedrich Haendel, Jean-Philppe Rameau, Marin Marais Heitor Villa-Lobos, Samuel Barber, Alexandre Borodine et bien compositeurs dans la grande salle du Palais Garnier.

 

Quatre dimanches par saison, les musiciens de l’Orchestre de l’Opéra de Paris s’adonnent à des concerts de musique de chambre dans la grande salle du Palais Garnier. Les concerts intitulés Concertini, Splendeurs baroques, Amériques et Cordes de l’Est ont lieu à midi. Quoi de plus agréable, à l’heure où Paris s’agite, que de goûter aux plaisirs de la musique de chambre.
Nous vous proposons quatre ambiances très différentes pour ces quatre concerts et toujours une seule et unique salle, celle du mythique Palais Garnier.

 

Goûter aux joies de la musique de chambre dans cette salle mythique aux décors de stucs dorés et aux fauteuils tendus de velours rouge est un délice qui n’est plus réservé qu’à quelques initiés, mais qui s’apprécie à plusieurs.

 

Réservez vos places en avance car ces concerts sont très demandés.

PROGRAMME DES CONCERTS

Le dimanche 26 mai 2024 à 12 h
« Nature »
Gustav Mahler : Quatuor avec piano en la mineur
Mel Bonis : Scènes de la forêt
Franz Schreker : Der Wind
Hanns Eisler : 14 Arten den Regen zu beschreiben

 

Dimanche 27 octobre 2024 à 12 h
Concertini - Concerts au Palais Garnier
Avec les musiciens de l'Orchestre national de Paris
Igor Stravinski : Concertino Prokofiev : Ouverture sur des thèmes juifs op. 34 Stravinski : Septuor Janacek : Concertino

 

Dimanche 23 mars 2025 à 12 h
Splendeurs baroques - Concerts au Palais Garnier
Avec les musiciens de l'Orchestre national de Paris
Telemann : Heldenmuik Gabrieli : Canzone per sonare primi toni, O magnum mysterium Haendel : Da quel giorno fatale Bach : Singet dem Herrn ein neues Lied Rameau : Suite de Dardanus Praetorius : Suite de Terpsichore Marin Marais : Les Folies d'Espagne

 

Dimanche 4 mai 2025 à 12 h
Amériques - Concerts au Palais Garnier
Avec les musiciens de l'Orchestre national de Paris
Villa-Lobos : Quintette en forme de chôros W. 231 Henry Cowell : Suite pour quintette à vents Villa-Lobos : Quatuor à vents W. 230 Barber : Summer music op. 31 Piazzolla : Primavera Porteña, Oblivion

 

Dimanche 22 juin 2025 à 12 h
Cordes à 'Est - Concerts au Palais Garnier
Avec les musiciens de l'Orchestre national de Paris
Borodine : Sextuor à cordes Enesco : Octuor à cordes op. 7

Avis

belle visite, l’endroit est somptueux
La visite geniale , endroit magnifique . Pas trop de monde donc on profite , on a pu découvrir la beauté de l’opéra d’assister à un concert classique L’endroit est somptueux
Nata
Pour les amants de l'opéra
Expérience inoubliable d'un concert à l'Opéra Garnier...seulement le cadre architectural mérite une visite, l'intérieur aussi époustouflante et riche que l'extérieur.
Mara

Opéra Palais Garnier

Place de l’Opéra 75009 Paris

Histoire et anecdotes de l'Opéra Palais Garnier


C’est l’une des scènes les plus emblématiques de toute la France. Le Palais Garnier fut construit entre 1860 et 1875 et conçu par l’architecte de renom Charles Garnier, sélectionné parmi une poignée d’architectes talentueux après une féroce compétition. Le bâtiment en lui-même est déjà une œuvre d’art et fut l’une des constructions les plus coûteuses du Second Empire, sous le règne de Napoléon III. L’utilisation élaborée de différents matériaux pour offrir une somptueuse façade multicolore est typique de nombreuses œuvres réalisées sous le règne de Napoléon III, de même que les sculptures de diverses figures de la mythologie grecque. L’inauguration officielle eut lieu en 1875 et les maires de Londres et d’Amsterdam, le roi Alfonso XII d’Espagne et des centaines de personnes de la haute société européenne y assistèrent.

 

L’intérieur a été méticuleusement dessiné avec des couloirs qui s’entremêlent, des alcôves et des paliers qui permettent à un grand nombre de personnes de se déplacer sans encombre ; mais également un immense escalier en marbre et le grand foyer couvert de peintures dorées, qui servait de salon pour la haute société parisienne. L’auditorium est quant à lui à l’italienne, c’est-à-dire en forme de fer à cheval, avec 1 900 sièges. La scène, qui est la plus large d’Europe et peut accueillir 450 artistes, se révèle aux regards lorsque le magnifique rideau peint se lève. C’est encore Garnier qui a conçu le monumental lustre de sept tonnes qui illumine le public. En 1986, l’un des nombreux contrepoids du lustre se rompit et tua un concierge. Cet accident inspira une scène du roman adapté en comédie musicale Le Fantôme de l’Opéra. L’espace au-dessus de l’auditorium dans le dôme de la coupole était autrefois utilisé uniquement pour nettoyer le lustre, mais a depuis été transformé en espace pour les répétitions d’opéras et de danse.

 

Ce magnifique édifice était initialement désigné comme l’Académie impériale de musique, mais avec la chute du Second Empire et le début de la IIIe République, le nom a été judicieusement changé en Académie nationale de musique, inscription que l’on peut encore lire aujourd’hui sur la façade extérieure. Garnier avait imaginé ce que pourrait devenir les alentours du bâtiment et avait choisi d’en faire un édifice opulent. Cette opulence très Second Empire est toujours bien visible. L’avenue de l’opéra reste la seule avenue parisienne sans arbres, car Garnier avait explicitement empêché Haussmann de planter des arbres sur l’avenue de l’Opéra ; selon lui, ceux-ci auraient empêché le Palais Garnier de faire converger tous les regards vers lui, de gâcher ainsi la perspective. Le Palais prit officiellement son nom en 1989, avec la construction de l’Opéra Bastille et le lieu accueille désormais opéras et ballets. L’Opéra Palais Garnier est magnifique vu de l’extérieur. Sa décoration intérieure est somptueuse. Une visite guidée vous permettra de comprendre sa construction et de voir la richesse de la décoration et notamment celle du Grand Foyer.

 

Infos pratiques
Capacité : 1979
Accès handicapé : Oui - afin de garantir l’accès aux emplacements spécifiques, nous vous demandons d’effectuer votre réservation au minimum 15 jours avant la représentation.
Climatisé : Oui
Chauffé : Oui
Vestiaire : Oui (service gratuit)

FAQ

Comment se rendre au Palais Garnier dans le 9ᵉ arrondissement de Paris  ?

Le Palais Garnier est accessible par :
Métro : Ligne 3 (station Opéra), ligne 7 (station Chaussée d’Antin), ligne 8 (station Madeleine et Opéra), ligne 9 (station Chaussée d’Antin)
RER : Ligne A (station Auber)
Adresse : Place de l’Opéra, 75009 Paris
En cas de difficulté, notre service client est joignable pendant nos heures d'ouverture. Veuillez consulter la rubrique « informations » au bas de cette page pour plus de détails.

Que dois-je faire lorsque j’arrive au Palais Garnier ?

Nous vous recommandons d’arriver 45 minutes avant le début des concerts au Palais Garnier et de présenter votre billet à l’accueil. Le personnel du Palais Garnier vous conduira à vos sièges.
Les portes de la salle de spectacle ferment 15 minutes après le début de la représentation et sont de nouveau ouvertes à l’entracte si le spectacle en comporte un.
Si vous arrivez dans les 15 minutes suivant le début de la représentation, vous ne pourrez plus accéder à la salle et serez redirigés vers les espaces munis de téléviseurs qui vous permettront de suivre la première partie du spectacle. Vous pourrez rejoindre vos places à l’entracte si la représentation en comporte un.

Combien de temps durent les concerts au Palais Garnier ?

Les concerts au Palais Garnier au Palais Garnier dure environ 1 heure et 30 minutes, avec entracte.

Les concerts au Palais Garnier sont-ils pour un public international ou pour les francophones ?

Pour les deux ! Le Palais Garnier accueille depuis plusieurs années des publics du monde entier ! La musique est un langage universel. Les concerts au Palais Garnier sont donc accessibles à toute personne de n'importe quel coin du globe.

Puis-je choisir mon siège lors de la réservation ?

Non, il n’est pas possible de choisir son siège lors de la réservation d’un billet pour les concerts au Palais Garnier. En revanche, il vous est possible de choisir la catégorie. Les meilleurs sièges vous seront attribués dans la catégorie choisie.
Il est important de noter que les places achetées dans la même catégorie et réservées au cours du même processus d'achat, dans la même commande sur notre site web, sont toujours attribuées côte à côte. Pour le vérifier, assurez-vous que tous vos billets sont dans la même catégorie et qu'ils sont inclus dans votre panier au moment de l'achat.
Exceptionnellement, s'il n'y a pas de places disponibles l’une à côté de l’autre, notre équipe du service client vous contactera avant que la réservation ne soit définitivement confirmée.

 

À l'Opéra de Paris, les places sont attribuées avec des numéros de siège impairs ou avec des numéros de sièges pairs. Ainsi, si vos places ont des numéros impairs ou des numéros pairs consécutifs (Par exemple : 1, 3, 5,...), elles seront adjacentes.

 

Vous pouvez trouver le plan de salle dans la section « photos » du théâtre de cette page.

Y a-t-il un code vestimentaire au Palais Garnier ?

Il n’y a pas de code vestimentaire particulier, néanmoins une tenue correcte est appréciée. Vous pouvez aussi jouer le jeu de ce superbe lieu en choisissant de porter une tenue chic !